Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : mardi, 22 août 2017 -
001
jeudi, 06 octobre 2016 16:41

RATIFICATION DE L’ACCORD DE PARIS

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Vers une ratification rapide, l’amendement de DOHA dans les oubliettes ?

Près de 61 pays dans le monde dont la Chine et les Etats-Unis, deux grands émetteurs de dioxyde de Carbone -CO²- ont, à ce jour, ratifié l’Accord de Paris. La RD-Congo attend le faire dans les prochains jours. A l’approche de la COP 22 en novembre 2016 à Marrakech, l’Accord de Paris connait une ratification rapide.

Crédit Photo Cop21.gouv.fr

Lors de la réunion ministérielle pré-Marrakech du Groupe de Pays les moins avancés -PMA- tenue à Kinshasa, les experts des PMA ont invité les gouvernements de leur pays à ratifier l’Accord de Paris avant la COP 22 en novembre 2016 à Marrakech. A ce jour, 15 pays du Groupe PMA ont déjà apporté leurs «instruments de ratification». La RD-Congo, selon les sources, le fera dans les prochains jours. Près de 61 pays dans le monde dont la Chine et les Etats-Unis, deux grands émetteurs du dioxyde de Carbone –CO²- ont, à ce jour, ratifié l’Accord de Paris. Les deux grandes puissances représentent près de 45% des émissions globales mondiales.

Engouement mondial

«A cette allure, l’Accord pourrait entrer en vigueur plus tôt que prévu», a déclaré Sandra Freitas, expert du Climate analytics. Le Parlement européen a donné son feu vert à la ratification de l’accord de Paris sur le changement climatique de 2015. Les députés appellent les États membres à ratifier l’accord et invitent l’UE à mettre à jour ses engagements en matière de réduction d’émissions, à la lumière des objectifs de Paris. «Il serait impensable que l’Accord de Paris puisse entrer en vigueur sans que l’UE en soit partie, vu son rôle dans le combat contre le changement climatique, au sein du protocole de Kyoto, et vu ses efforts pour qu’un accord universel voie le jour», a déclaré le rapporteur et Président de la commission de l’Environnement, Giovanni La Via.

L’accord de Paris entrera en vigueur trente jours après qu’au moins 55 parties à la Convention responsables d’au moins 55% des émissions de gaz à effet de serre aient déposé leurs instruments de ratification.

Qu’en est-il du Protocole de Kyoto

L’Accord de Paris entrera en action en 2020. Dans l’entre-temps, la plupart des questions sont régies sous le protocole de Kyoto –CMP- qui semble être rangé au placard. Alors que la ratification pour l’Accord de Paris connait un engouement mondial, le deuxième amendement, celui de Doha, semble être oublié. Certains Etats des pays développés ne l’ont pas encore ratifié. Ils ne s’en pressent pas non plus. «Le protocole de Kyoto ne concerne pas les pays en développement. Les pays développés doivent rehausser leur engagement entre 25-40% des émissions depuis 1990. A ce jour, ils ne sont qu’à 17%», ajoute Ndiayi Mbay, expert africain.

Les scientifiques africains invitent les pays développés à une double ratification. Si l’Accord de Paris revêt une dimension contraignante, le Protocole de Kyoto, par contre, n’en a pas. Conséquence, les Etats rechignent souvent de s’acquitter de leurs engagements.

Andy DIVINDA

Lu 427 fois Dernière modification le jeudi, 06 octobre 2016 17:00

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group