Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : mardi, 27 juin 2017 -
001
mardi, 04 octobre 2016 11:27

COP 17 de la CITES : le WWF satisfait du classement en annexe I du Pangolin

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Mammifère insectivore le plus braconné au monde, le pangolin sera désormais classé en Annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction -CITES. Ce qui implique l’interdiction de son commerce international. La décision a été prise lors des assises de la 17ème Conférence des Parties -COP 17- de la CITES qui se tient à Johannesburg en Afrique du Sud, depuis le 24 septembre 2016. Satisfait, le WWF estime que cette décision permettra une meilleure protection de 8 espèces de Pangolin particulièrement menacées par le commerce international.

Le pangolin - Crédit Photo Arynews.tv

Pour la cheffe de la délégation du WWF pour la COP17 de la CITES, Ginette Hemley, c’est une grande victoire et une nouvelle aussi extraordinaire que rare pour les pangolins, l’une des espèces les plus menacées et les plus braconnées.

«Ce jour marque une belle avancée pour la conservation des espèces sauvages. Donner aux huit espèces de pangolins une protection totale dans le cadre de la CITES écarte toute question relative à leur commerce légal et rendra la tâche plus difficile aux trafiquants qui seront plus lourdement sanctionnés», a-t-elle analysé non sans reconnaitre que la lutte ne s’achève pas ici. «Les pays Parties à la CITES doivent maintenant se mobiliser pour que la décision soit appliquée. Le commerce illégal sera toujours une menace pour les pangolins tant que la demande de viande et d’écailles persistera. Nous devons redoubler d’efforts pour combattre le braconnage et le trafic de ces espèces, et réduire la demande de produits illégaux issus de la faune sauvage, notamment en Chine et au Vietnam», a appelé Ginette Hemley. A l’en croire, les pangolins auront une véritable chance de survie si les pays s’engagent et agissent avec la même détermination dont ils ont fait preuve aujourd’hui.  Peut-être les pangolins perdront-ils alors le titre de mammifère le plus braconné.

Une des organisations de conservation indépendantes les plus grandes et les plus respectées au monde, le WWF se fixe comme mission de stopper la dégradation de l’environnement naturel de la Terre et de construire un avenir où les humains pourront vivre en harmonie avec la nature, en conservant la diversité biologique de la planète, en veillant à ce que l’utilisation des ressources naturelles renouvelables soit durable et en promouvant la réduction de la pollution et de la surconsommation.

Laurent OMBA

Lu 319 fois Dernière modification le mardi, 04 octobre 2016 11:34

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group