Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : mardi, 27 juin 2017 -
001
jeudi, 28 janvier 2016 11:24

LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La RD-Congo réfléchit sur un développement décarbonisé

Une stratégie de développement sobre en carbone -LEDS. C’est dans le cadre de ce projet que la RD-Congo envisage de développer sa stratégie de développement sobre en carbone. A terme, l’ex-Zaïre espère mettre en place une plate-forme de concertation intersectorielle pour assurer une synergie entre toutes les parties prenantes.

Exploitation d'énergie fossile au Canada - Crédit Photo Ledevoir.com

Alors que la RD-Congo envisage de devenir pays émergent d’ici 2030, la direction de développement durable du ministère RD-congolais de l’environnement et développement durable étudie les possibilités de la mise en œuvre d’un développement décarbonisé, à travers la stratégie de développement sobre en carbone -LEDS. Mardi 26 janvier 2016 à l’Hôtel Sultani, les responsables du projet LEDS et le ministère ont lancé un atelier axé sur les activités de formulation de la stratégie LEDS. L’objectif de cet atelier est de permettre d’amorcer des réflexions sectorielles pour un développement sobre en carbone -ayant une faible empreinte carbone ou recourant peu aux énergies fossiles- et mettre en place une plate-forme de concertation intersectorielle pour assurer une synergie entre toutes les parties prenantes impliquées dans ce processus. «Aussi développer pour chaque secteur des indicateurs à intégrer dans la matrice de la gouvernance économique du gouvernement pour un développement décarbonisé», commentent les organisateurs. Puis d’indiquer : «La RD-Congo a mis en place depuis 2012, au ministère de l’environnement, avec le financement de l’Union européenne, des gouvernements d’Allemagne et d’Australie et l’appui technique du programme des Nations unies pour le développement -PNUD-, un projet programme de  renforcement des capacités dans le processus des changements climatiques pour les acteurs des secteurs public, privé et de la société civile du pays». Ce projet LEDS comprend trois composantes visant à aider la RD-Congo à construire des systèmes solides de préparation des inventaires d’émission au niveau national, soutenir les efforts du pays dans la formulation et le développement des mesures nationales appropriées d’atténuation -NAMAS et à mettre en place des systèmes de mesurage, rapportage et vérification-MRV de NAMAS. «Il est pertinent d’élaborer et mettre en œuvre une stratégie de développement sobre en carbone qui servira de cadre global de formulation de NAMAS», a commenté Trinto Mugangu. Un document additionnel de projet signé entre le gouvernement RD-Congo et le PNUD en date du 1 octobre 2014, consacre une quatrième composante dédie à la formulation d’une stratégie LEDS. Cette dernière impliquera tous les secteurs émetteurs de gaz à effet de serre notamment les forêts, l’énergie et les hydrocarbures, l’agriculture, pêche, élevage et développement durable. A cela s’ajoute les mines, l’industrie, les transports, bâtiments et gestions et recyclage des déchets ainsi que l’aménagement du territoire et affaires foncières. Les activités de la LEDS seront menées en synergie avec tous les processus de réformes, actions et cadres légaux sectoriels en cours notamment plan national climat, contribution prévue déterminée au niveau national, initiative énergie durable pour tous et un plan d’investissement agricole.

Christian MUTOMBO

Lu 719 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group