Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : mercredi, 20 septembre 2017 -
001
lundi, 30 novembre 2015 12:40

A L’AIDE DU PROJET « JEC »

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Homo centrum s’engage à sensibiliser les écoliers kinois sur le changement climatique

Au fil de temps, la lutte contre le réchauffement climatique est devenue un défi mondial. Ayant compris cela, Homo Centrum en a fait un de ses chantiers prioritaires. De cette façon, Homo Centrum s’est engagé dans une démarche de conscientisation des écoliers à Kinshasa. Les Journées de l’élève sur le climat -JEC-, dont la première édition s’est tenue le 21 novembre 2015, constitue le premier acte de cette démarche à travers lequel Homo Centrum croit animer les esprits des plus jeunes à développer les réflexes de lutte contre le changement climatique. «Les JEC sont un moyen permettant d’impliquer les écoliers du secondaire à la prise en considération du défi majeur que connait la planète Terre et dont les conséquences n’épargnent déjà aucun être vivant», a expliqué Maximilien Kungana, Coordonnateur de Homo Centrum.

Une élève en train d'être interviewée sur les changements climatiques - Photo Homo Centrum

A l’aube de la 21ème Conférence des parties -COP 21-, Homo Centrum s’engage à sensibiliser et à conscientiser les écoliers de Kinshasa sur le changement climatique et ses conséquences sur l’avenir de l’environnement mondial, puis à les informer sur les 60 solutions face au changement climatique. Dans cette perspective, Homo Centrum a mis en place le projet Journées de l’élève sur le climat -JEC- qui se donne à mobiliser les jeunes écoliers kinois autour d’un événement culturel sur le changement climatique. La première édition de ce projet a eu lieu le samedi 21 novembre 2015 au collège Jésuite de Bonsomi au Quartier 4 dans la commune de N’djili. Pour réaliser cette première édition des JEC, Homo Centrum s’est fourni d’un cahier de charge assez costaud. Sur la liste des activités réalisées ce jour-là, l’on a noté les prestations musicales mixtes et originales, la présentation des slides de 60 solutions face au changement climatique, et l’intervention des orateurs professionnels et amusants. Aussi, un CD contenant deux chansons sur le changement climatique a joué avant d’amorcer une interprétation du message de ces chansons. Il s’en est suivi, la projection de la vidéo de l’ADEME sur changement climatique. Pour le coordonateur de Homo Centrum, les JEC sont un moyen permettant d’impliquer les écoliers du secondaire à la prise en considération du défi majeur que connait la planète terre et dont les conséquences n’épargnent déjà aucun être vivant. Dans le cadre de cette première édition, «nous avons choisi d’exploiter le penchant attractif pour lequel nous savons que les jeunes écoliers du secondaire se sentiront impliqués», a-t-il poursuivi, signifiant que ce premier numéro s’est employé à travailler la conscience des participants à développer un mode de vie sain et respectueux de l’environnement. «Ces JEC sont aussi un moment d’outiller les écoliers avec des solutions réalistes, qui leur permettront de prendre avec aisance le relais de la lutte contre le changement climatique une fois qu’ils sont au poste de commande», a précisé Maximilien Kungana.

Instaurer une conscience verte

A quelques jours du démarrage des travaux de la COP 21, Maximilien Kungana est revenu sur les espoirs de tout un chacun d’aboutir à un accord ambitieux. Il a laissé entendre que la question n’est plus seulement celle d’une urgence écologique, mais plutôt celle de la sécurité planétaire. «L’enjeu n’est pas uniquement de sauver la planète, mais de construire la paix mondiale et de prévenir les conflits graves liés à l’accroissement des inégalités, aux déplacements de population et aux tensions sur les ressources qui s’accentuent de jour en jour», a-t-il signifié, tout en faisant savoir que les JEC vont être un canal de remède au défi auquel est confrontée la planète Terre entière. Homo Centrum est une ASBL visant globalement de créer un monde dans lequel l’Homme travaille pour le bien-être humanitaire et le développement durable, en s’appuyant sur les objectifs du millénaire pour le développement. S’étant fixé comme l’une des missions de retracer l’éducation vers le développement durable en instaurant une conscience verte par le biais de la sensibilisation et de la mobilisation de la population, cette ASBL kinoise s’est alignée dans la démarche de conscientisation des écoliers à Kinshasa. Celle-ci, selon son coordonnateur, se traduit par une éducation et une information globale et durable qui, au lieu de perpétuer les schémas de pensée qui nous condamnent à un développement insoutenable, formerait des jeunes émancipés, innovants, conscients de leurs responsabilités et de leurs choix, afin de préserver notre résidence commune, la Terre.

Laurent OMBA

 

Lu 754 fois Dernière modification le lundi, 30 novembre 2015 12:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group