Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : lundi, 18 décembre 2017 -
001
mercredi, 12 août 2015 06:40

LE PETROLE SOUILLE MUANDA PLUS QU’IL NE L’ENRICHIT

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Parc Marin des Mangroves - Photo ECOCONGO

Le Sénat RD-congolais s’embarrasse de l’exploitation pétrolière dans la ville de Muanda. L’or noir dans cette ville de la côte atlantique tue plus qu’il nourrit les habitants. Vu de la Chambre haute, l’affaire est sérieuse. Les principales préoccupations sont l’écosystème, la santé des populations locales, la responsabilité sociale des exploitants A priori, les opérateurs pétroliers basés à Muanda se soucient peu ou pas du tout des conséquences environnementales de leur production sur la ville et ses populations. C’est une évidence: Muanda est victime de la pollution pétrolière, un enjeu majeur à l’échelle mondiale pas encore suffisamment pris en compte par les pouvoirs publics. Rendu public à l’issue des travaux de la Commission d’enquête dépêchée sur place, un rapport du Sénat le confirme. La situation exige une mobilisation générale. Si le rapporteur de la Commission Flore , Musendu Flungu, président de la commission environnementale du Sénat fait part de certaines avancées, il affirme cependant que beaucoup reste à faire. Les populations de la ville réclament une action efficace du gouvernement, des organisations non gouvernementales pour obliger les opérateurs pétroliers à respecter les normes environnementales dans l’exploitation du pétrole et honorer leurs engagements sociétales.

Lisez le large extrait du rapport du sénat RD-congolais.

Lu 577 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group