Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : vendredi, 23 juin 2017 -
001
mardi, 09 juin 2015 07:28

Le secteur forestier : Le gouvernement de la RD-Congo qualifie de tronqué le rapport de Global Witness

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Global Witness ne parle que «des trains qui sont en retard» et jamais de l’immense majorité de «ceux qui partent à l’heure». C’est en ce terme que le ministère RD-congolais de l’EDD fustige le nouveau rapport du GW.

Foret du Bassin du Congo - Photo OSFAC

Global Witness - GW - a tout faux. Dans  un rapport publié récemment, « cette ONG cherche clairement à instaurer un boycott des bois RD-congolais, sous des prétextes fallacieux. Elle s’en prend délibérément aux compagnies forestières détentrices de concessions, pourtant engagées dans le processus de gestion durable des ressources forestières », peut-on lire sur le communiqué.

Actuellement, renseigne le communiqué, 57 titres forestiers font l’objet de contrats de concessions et sont tous, contrairement à ce que prétend GW, dotés d’un plan de gestion validé par l’administration et d’une clause sociale cosignée par les populations riveraines. GW passe à côté de la plaque.

« Le gouvernement RD-congolais rejette ses accusations outrancières portées à son encontre. Il tient à rassurer les opérateurs économiques extérieurs, et notamment ceux présents dans les pays européens à qui s’adressent les rodomontades et menaces proférées par GW », poursuit le communiqué.

Le communique affirme qu’actuellement la RD-Congo enregistre des avancées significatives dans plusieurs domaines et ajoute que son secteur du bois est déjà sorti du désordre. Il est donc bien contrôlé.

« Un système de contrôle forestier a été mis en place. Aujourd’hui, grâce à ce système, aucun arbre ne peut être coupé dans la forêt de la RD-Congo sans que les services ne soient informés. Avec l’Agence française de développement, le ministère de l’Environnement et du développement durable a un programme en cours, consistant à effectuer le zonage forestier. Ce, avec le mécanisme satellitaire très moderne », précise le communiqué.

Par ailleurs, le communiqué informe qu’en matière de mise en œuvre du mécanisme de Réduction des émissions de gaz à effet de serre liées à la déforestation et à la dégradation des forêts, REDD+, la RD-Congo est tout récemment devenue le premier parmi les 47 pays REDD+ du Forest Carbon Partnership Facility -FCFP- à avoir finalisé sa phase de préparation et peut désormais avancer dans celle d’investissement.

Christian Joseph MUTOMBO

Lu 573 fois Dernière modification le mercredi, 10 juin 2015 23:12

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group