Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : samedi, 19 août 2017 -
001
jeudi, 02 avril 2015 08:10

LETTRE OUVERTE AU PM, MATATA PONYO:la Société civile de Nord-Kivu plaide pour la protection du PNVi

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

«Protéger le lac Edouard, l’intégralité du Parc National des Virunga, c’est protéger les droits de tout un peuple et décourager les manœuvres des prédateurs»

La survie des communautés riveraines du Parc National des Virunga -PNVi- n’est pas négociable. Tel est le leitmotiv ayant conduit les organisations de la société civile œuvrant pour la promotion et la protection de l’environnement et des droits de l’Homme au Nord-Kivu à adresser une lettre ouverte au Premier ministre, Augustin Matata Ponyo, dans laquelle elles s’opposent à l’exploitation du pétrole dans les périmètres actuels du PNVi comprenant le lac Edouard. 

Parc des Virunga - Crédit Photo Martin Harvey-WWF

Leur opposition se fonde sur le fait qu’investir dans l’exploitation durable des ressources, dans le tourisme, dans les pêcheries, et dans l’énergie durable, c’est investir dans le futur, dans le long terme tout en permettant la stabilité économique du pays. En plus, estiment ces organisations, c’est contribuer à une transformation durable des conflits par une paix sociale que ne peut offrir l’exploitation pétrolière. Dans leur missive, ces organisations ont rappelé le cas de la province de Kongo central -ex Bas-Congo- où l’exploitation pétrolière, datant de plus de 50 ans, n’a pas encore prouvé la durabilité de développement à la base. Preuve à l’appui, elles ont argué que «les données actuelles restent éloquentes et présentent une quantité estimée de poissons capturés dans le lac Edouard à environ 17,700 tonnes par an, avec près de 12.500 tonnes par an pour la consommation locale et 5,200 tonnes étant commercialisés. Bref, le total de capture dans le lac Edouard représente une valeur totale de 30 à 35 millions de dollars américains chaque année». Et de poursuivre «les richesses naturelles de la RD-Congo et du PNVi fournissent aux populations et au pays entier de l’eau, des aliments et contribuent à lutter contre le changement climatique. Elles ont, en même temps, un potentiel énorme pour stimuler le développement économique durable du pays si la paix et la bonne gouvernance suivent»

En outre, les organisations signataires de la lettre ouverte ont appelé le gouvernement RD-congolais à plus de responsabilités, et à se soucier des moyens de subsistance des communautés locales qui seraient menacées par l’exploitation du pétrole. La RD-Congo, assènent-elles, a déjà défendu, à Doha au Qatar à la COP 18 en 2012, son plan stratégique national REDD+ de développement vert à l’horizon 2035 incluant 17% d’aires protégés dont le PNVi, site du patrimoine mondial. Nous tous devons donc veiller à ce que les choix et les options économiques levées permettent de profiter aux générations futures. «Le pétrole est un peu partout au pays en dehors des Aires protégées. Faites un moratoire de 25 ans sur les décisions déjà prises en rapport avec l’exploitation du pétrole dans les espaces riches en biodiversité, pour la stabilité et crédibilité de la RD-Congo», ont-elles suggéré au PM. 

Par ailleurs, ces organisations n’ont pas tari de mots pour louer les efforts consentis par le gouvernement en vue d’anéantir les forces négatives dans la partie Est de la RD-Congo. «Nous restons reconnaissantes aux efforts du Gouvernement dans le rétablissement de la paix, à ce jour où les opérations contre les FDLR, Sokola 2, sont en train d’être menées en province du Nord-Kivu», ont-elles déclaré, avant d’estimer que «le démantèlement de ces groupes armés aura des effets positifs sur la sécurité et la stabilité de la zone, sur la faune et la flore du PNVi, y compris le lac Edouard». Et de conclure «cela aura comme impact, le développement de l’éco-tourisme et l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines, par un autre modèle de développement, fondé sur la valorisation des ressources naturelles de la zone».

Laurent OMBA

Lu 806 fois Dernière modification le vendredi, 03 avril 2015 17:29

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group