Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : mardi, 27 juin 2017 -
001
jeudi, 13 mars 2014 10:11

Sud-Kivu : les cultivateurs craignent d’éventuelles attaques d’hippopotames à Kimuka

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Hippopotames dans la rivière Rutshuru dans le Parc des Virunga - Naturepl.com /Jabruson/WWFLe chef de la localité de Kimuka, à environ 15 km au sud-est de la cité de Sange, au Sud-Kivu, s’inquiète de la présence depuis une semaine d’hippopotames le long de la rivière Ruzizi. Didika Rusahura explique que ces hippopotames circulent librement dans les champs situés le long de cette rivière. Craignant une attaque de ces pachydermes, les paysans hésitent à travailler dans leurs champs.

Selon le chef Rusahura, ces animaux chargent les cultivateurs qui osent s’approcher, même en pleine journée.

Une femme qui se rendait à la source pour puiser de l’eau a échappé de peu à un de ces pachydermes.

Selon le commandant des Forces armées de la RDC (FARDC) basés à Kimuka, plus de dix hectares de champs de maïs et arachides ont été complètement détruits par ces animaux.

La population craint que cette contrée subisse la famine avec la destruction de ces cultures en pleine saison culturale A, alors qu’elle vit essentiellement des produits des champs.

Pour sa part, le chargé de protection de l’environnement d’Uvira appelle la population à adresser une plainte collective contre ces hippopotames, à l’administrateur de ce territoire, en réservant une copie au bureau de la protection de l’environnement, afin de solliciter l’intervention des autorités dans cette affaire.

Radiookapi.net

Lu 1638 fois Dernière modification le jeudi, 13 mars 2014 18:37

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group