Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : mardi, 27 juin 2017 -
001
jeudi, 13 mars 2014 10:00

Malemba Nkulu: les éléphants ravagent 10 hectares des champs en une journée

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Troupeau d'éléphants dans le Parc des Virunga (RDC) - Finbarr O'Reilly/ReutersPlus de 10 hectares des champs ont été ravagés samedi 1er mars par les éléphants dans la chefferie Nkulu, territoire de Malemba Nkulu au Katanga, a annoncé dimanche le chef de cette chefferie, Edmond Nkulu. Il en appelle à l’implication des autorités politico administratives pour faire face à la menace de ces pachydermes devenue permanente.

La présence des pachydermes dans la chefferie Nkulu est à la base de la destruction des cultures et rend difficile l’accès à certaines localités de la zone. Selon le chef de la chefferie Nkulu, Edmond Kayumba, ces animaux rodent également autours des habitations, empêchant les personnes à vaquer librement à leurs activités quotidiennes.

Selon des sources locales, les éléphants circulent le long du fleuve Congo et autres cours d’eau de cette chefferie. La population locale éprouve ainsi d’énormes difficultés pour se ravitailler en produits vivriers ou manufacturiers.

Edmond Kayumba appelle les autorités politico-administratives à autoriser le refoulement de ces animaux, «afin d’épargner des vies humaines.»
De son côté, le commissaire de district adjoint chargé des questions politiques et administratives, Célestin Mayamba, affirme avoir déjà informé les responsables de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) de cette situation. Pour lutter contre la divagation des pachydermes, selon lui, il faudrait aussi mettre fin au braconnage.

Ces éléphants ravageurs, rappelle Célestin Mayamba, ont fait plusieurs victimes l’année dernière dans le même territoire. Ils avaient tué huit personnes en août 2013 dans les localités de Mangi et Kipamba. A l’époque, Felix Mbayo, le directeur provincial de l’ICCN, affirmait que plus de cent cinquante pachydermes rôdaient autour d’un affluent du fleuve Congo, appelé «Lualaba» dans cette partie du Katanga.

Radiookapi.net

 

Lu 1723 fois Dernière modification le jeudi, 13 mars 2014 18:35

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group