Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : lundi, 18 décembre 2017 -
001
vendredi, 08 novembre 2013 10:25

UMOJA DEVELOPPEMENT DURABLE: une seconde vie pour les matières plastiques!

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(1 Vote)

une seconde vie pour les matières plastiquesLes plastiques sont omniprésents dans notre vie. Au-delà de leurs atouts, une fois utilisés, ils génèrent des déchets volumineux. Ces déchets occupent un volume important dans les points de collecte et autres installations de gestion de déchets tels que les sites de décharges. Leur dissémination dans la nature est inesthétique et leur biodégradabilité est, dans la plupart des cas, faible.
Ce qui a comme conséquences: le bouchage de caniveaux, la stagnation des eaux favorisation la propagation des maladies hydriques et provoquant des inondations; enfouis dans le sol, ils le rendent imperméable entrainant ainsi l'appauvrissement et l'infertilité des sols avec des répercussions néfastes dans la production agricole.

Pourtant, le ramassage des déchets plastiques peut se présenter comme une source de revenus durables car les déchets plastiques ont une valeur économique avérée malgré le faible cout des produits pétroliers de base qui ne favorise pas l'émergence d'un marché important des produits plastiques recyclés à Kinshasa.
Néanmoins, ces déchets plastiques ont également des débouchés au niveau local.

Les plastiques peuvent donc être ramassés et préparés pour être vendus. Cela permettrait à ceux qui les récoltent de gagner de l'argent et en même temps de jouer un rôle important dans l'assainissement de la ville de Kinshasa. Il y a donc lieu d'encourager leur recyclage.
Une seconde vie peut être donnée aux déchets plastiques par le recyclage mécanique, qui consiste à mise en fusion et à la transformation de déchets plastiques en nouveaux produits. De ce fait, le plastique devient une matière première.

Les matières plastiques sont d'abord triées, nettoyées, lavée puis extrudé pour donner des granulés. Parfois, il ne faut pas extruder la matière, mais uniquement la lacérer ou la broyer. Les granulés servent de matière secondaire pour la production de nouveaux produits plastiques tels que: tuyau en pvc utilisé pour l'électrification de bâtiment, arrosoirs, bassine, boite en castration, etc.

Notons que, l'obtention d'une bonne qualité de granulé dépend premièrement d'un bon tri sélectif de déchets plastiques. L'incompatibilité de certains polymères entre eux, la difficulté de reconnaitre et de séparer les différents polymères induisent de nombreux problèmes au niveau du tri sélectif.
Pour permettre un bon tri sélectif des différentes catégories de déchets plastiques, un module de formation sur la gestion des déchets a été mis en place par UMOJA DEVELOPPEMENT DURABLE, afin de présenter différentes étapes du tri sélectif et d'expliquer comment est organisée une filière de recyclage des matières plastiques.
Ce module permet d'avoir suffisamment de connaissances sur le processus du recyclage des déchets plastiques dès l'amont jusqu' en aval, c'est-à-dire, du ramassage de déchets plastiques ménagers à la production des granulés.

Cette formation est appuyée par une visite sur le terrain à l'atelier de recyclage de déchets plastiques d'UDD afin de lier la théorie à la pratique. Un atelier adapté au contexte kinois, utilisant une technologie simple et appropriée à un environnement ou l'on rencontre les défaillances techniques liées aux manques de pièces de rechange.

Kivivi KIKADI
UMOJA DEVELOPPEMENT DURABLE (UDD)

Lu 2509 fois Dernière modification le vendredi, 08 novembre 2013 10:32

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group