Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : mardi, 17 octobre 2017 -
001
mercredi, 30 octobre 2013 17:37

Lola ya Bonobo, havre de paix des bonobos

Écrit par  Congo Green Citizen
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans la zone périphérique ouest de la ville de Kinshasa, près des chutes de la Lukaya vit un écosystème spécifique qui accueille depuis 1994 une espèce de grand singe endémique de la République Démocratique du Congo. Vous l'avez deviné, il s'agit du bonobo (Pan paniscus).

En 1994, Claudine ANDRE fonde le sanctuaire des bonobos, appelé affectueuse Lola ya bonobo, en français "Paradis des Bonobos".
En effet ce havre de paix pour cette espèce proche de l'homme à plus 98%, accueille une soixantaine de bonobos répartis dans 3 enclos boisés simulant leur milieu naturel.
Au sanctuaire des bonobos sont accueillis les bonobos orphelins, victimes de la déforestation, de la dégradation des forets, de trafics illégaux de viande de brousse dans les profondeurs des forets primaires et marécageuses de la RDC. Cette espèce menacée est victime des activités de son cousin l'Homo sapiens.

Parlons bonobo

Les orangs-outans, les gorilles, les chimpanzés, les bonobos et les humains descendent d'un ancêtre commun. La séparation d'avec les orangs-outans date de 16 millions d'années et celle d'avec les gorilles de 10 millions d'années mais il n'y a que 6 millions d 'années que les chimpanzés, les bonobos et les humains se sont séparés. L'homme partage plus de 98.2% de ses gènes et a en commun: un cerveau assez développé, une grande taille, des bras longs et pas de queue.

Le bonobo est une espèce endémique de la République Démocratique du Congo et nulle part ailleurs. Son habitat se situe dans la foret primaire et marécageuse de la RDC, sur la rive gauche du fleuve Congo et la rive droite de la rivière Kasai.

Découvert en 1929 par l'anatomiste Ernest SCHWARTZ, le bonobo a une espérance de vie de 50 à 60 ans, mesure entre 90cm à 1m pour les femelles et 1m à 1m20 pour les mâles. Il pèse entre 25 à 35kg pour les femelles et 35 à 50kg pour les mâles.
Contrairement aux hommes, l'organisation sociale des bonobos est matriarcale. Ce sont les femelles qui décident de la destinée de l'espèce. Le chef ou la cheffe n'existant pas, c'est l'alliance des femelles adultes qui prend la plupart des décisions, gère le partage de la nourriture et désamorce l'agressivité des mâles. Chez les bonobos, les contacts sexuels permettent de réduire le stress en cas de conflit ou tension, mais aussi lors de grandes excitations comme le partage des aliments favoris ou l'accueil de nouveaux bonobos dans le groupe

La vie à Lola ya bonobo

Dès qu'un bonobo orphelin issu du trafic de viande de brousse est repéré à la vente ou chez un particulier, Claudine ANDRE avertit les OPJ(Officiers Police Judiciaire) du Ministère de l'Environnement. Ils le récupèrent au nom de la loi en vigueur en RDC et le confient à Lola ya Bonobo.

Dès son arrivée au sanctuaire, l'équipe de Lola ya bonobo se mobilise pour le sauver car les bonobos sont extrêmement fragiles.
Il est d'abord soigné et lavé: une équipe de soigneurs lui donne les premiers soins et le bébé est mis en quarantaine dans les bras de personnes qui en prennent soin durant le temps de la quarantaine.

Ensuite, il entre dans la Nursery où auprès des mamans de substitution, il retrouve sa confiance et sa joie de vivre.

Vers 4 à 5 ans, les petits sont mis en contact avec les bonobos juvéniles et adultes du sanctuaire. Et dès qu'il sont prêts, ils rejoignent l'enclos "des grands". Une équipe de soigneurs prennent alors soin d'eux.



En juin 2009, un premier groupe de bonobos venant du sanctuaire a été réintroduit dans leur milieu naturel près de Basankusu (Equateur) sur le site "Ekolo ya Bonobo, le pays des bonobos en lingala.

Congo Green Citizen
Les amis de Bonobos du Congo (ABC)

Lu 2819 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group