Kinshasa Time Kinshasa - RD Congo : dimanche, 19 novembre 2017 -
001

Forêts

Découverte des tourbières en République Démocratique du Cong…

Découverte des tourbières en République Démocratique du Congo

Il existe des tourbières en RD-Congo Les scientifiques anglais et RD-congolais ont confirmé la présence des tourbières en RD-Congo, après une expédition au village de Lokolama, situé à 55 km de Mbandaka. Les tourbières agissent comme d’importants puits de carbone. La première carte des tourbières du Bassin du Congo a été publiée en janvier 2017, dans le journal Nature, à partir des données recueillies en République du Congo. La recherche des tourbes en République Démocratique du Congo...

En savoir plus »

Forêts: le gouvernement lève la suspension sur l’exploitatio…

Forêts: le gouvernement lève la suspension sur l’exploitation forestière dans l’ex-Katanga

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo vient de lever la mesure suspendant les activités d’exploitation forestière dans l’ex-Katanga, a annoncé un communiqué émis par le ministère de l’environnement et développement durable. Prise le 03 mai 2017 par le gouvernement de la RDC via son ministère de l’environnement et développement durable, la décision de suspendre l’exploitation dans cette partie du pays, avait pour antécédent, l’intensification des activités forestières dans cette partie du pays,  caractérisées par...

En savoir plus »

FORÊTS D’AFRIQUE CENTRALE: LES EXPERTS REFLECHISSENT SUR LA …

FORÊTS D’AFRIQUE CENTRALE: LES EXPERTS REFLECHISSENT SUR LA PERENNISATION DU PROGRAMME PACEBCO

Cofinancé à hauteur d’environ 28,53 milliards de francs CFA par la Banque africaine de développement et la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale,  le Programme d’appui à la conservation des écosystèmes du Bassin du Congo -PACEBCo- a contribué à la mise en œuvre des axes stratégiques du Plan de convergence de la Commission des forêts d’Afrique centrale -COMIFAC-, et de la politique générale de la CEEAC en matière d’environnement et de gestion des ressources naturelles. C’est...

En savoir plus »

CIFOR lance un projet de formation d’experts en gestion des …

CIFOR lance un projet de formation d’experts en gestion des ressources naturelles en RD-Congo

Le Centre de recherche forestière internationale -CIFOR- lance, en collaboration avec l’Union européenne le projet Forets dans deux zones d’intervention : Yangambi, réserve de biosphère de l’UNESCO, et la faculté des sciences de l’Université de Kisangani. Ce projet est censé venir en aide aux populations de ces coins du pays en vue d’une meilleure gestion des ressources naturelles et comportera aussi des actions de conservation et de recherche dans la réserve et ses alentours. Ces travaux...

En savoir plus »

Les paysages forestiers intacts pourraient disparaitre d’ici…

Les paysages forestiers intacts pourraient disparaitre d’ici 60 ans

Si les pays à forte étendue de paysages forestiers intacts n’adoptent pas de mesures de préservation ou de gestion forestière efficace, ils pourraient les perdre d’ici 60 ans, prévient une étude scientifique menée par une équipe de chercheurs de l’Université du Marylandet publiée dans la revue Science Advances.   A ce jour, certains pays comme le Brésil font des efforts continuels pour protéger ces étendues mais cela demeurent encore faibles à l’échelle mondiale. Toutefois, les aires protégées...

En savoir plus »

MORATOIRE VIOLE: SCANDALE DES FORÊTS VENDUES EN CATIMINI

MORATOIRE VIOLE: SCANDALE DES FORÊTS VENDUES EN CATIMINI

Bienvenue Liyota: 3 ventes secrètes  Greenpeace Afrique révèle comment le gouvernement de la République a secrètement violé son propre moratoire sur l’attribution de nouvelles concessions forestières. Un cadavre vient de remonter à la surface. Greenpeace Afrique a mené une enquête sur la Société la Millénaire Forestière SARL -SOMIFOR- et la Forestière pour le développement du Congo SARL -FODECO-, deux sociétés qui ont des liens avec des ventes secrètes des trois concessions d’une surface totale de 650.000 ha...

En savoir plus »

MISE EN OEUVRE DE LA LOI SUR LA CONSERVATION DE LA NATURE

MISE EN OEUVRE DE LA LOI SUR LA CONSERVATION DE LA NATURE

Des mesures d’application en confection Appuyé par différents partenaires techniques et financiers, l’Institut congolais de conservation de la nature -ICCN- a réuni, pendant deux jours dans la salle Arche de la clinique Ngaliema, parties prenantes et partenaires au développement en atelier ayant débouché sur l’adoption de la feuille de route pouvant faciliter la préparation des mesures d’application de la loi sur la conservation de la nature. L’adoption de cette feuille de route est intervenue vendredi 3...

En savoir plus »

FRUIT D’UN ACCORD ENTRE CAFI ET LA RD-CONGO à GENEVE

FRUIT D’UN ACCORD ENTRE CAFI ET LA RD-CONGO à GENEVE

USD 200 millions pour lutter contre la déforestation Par le biais de son ministre des Finances, Henry Yav Mulang, la RD-Congo a récemment signé, à Genève en Suisse, un accord avec l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale -CAFI-. Grâce à cet accord, le pays bénéficie d’une bagatelle d’USD 200 millions en vue de préserver ses forêts. Cette somme, a-t-on appris, est destinée à remédier à la déforestation et à la dégradation de la forêt en RD-Congo et...

En savoir plus »

PROGRAMME DE REDUCTION D’EMISSIONS DE CARBONE A MAI-NDOMBE

PROGRAMME DE REDUCTION D’EMISSIONS DE CARBONE A MAI-NDOMBE

La CN-REDD et le Gouverneur Ngobila font chorus Il s’est tenu, lundi 11 avril dernier à l’hôtel Sultani, un atelier de validation nationale du document de programme de réduction des émissions de Maï- Ndombe. Au cours de cet atelier, la nouvelle province de Maï-Ndombe, représentée par son Gouverneur, Gentiny Ngobila, s’est engagée à réduire les émissions de carbone sur son territoire. «Nous voulons nous approprier la bonne gestion forestière en mettant en place des structures viables...

En savoir plus »

Des ONG contre la levée du moratoire sur l’exploitation fore…

Des ONG contre la levée du moratoire sur l’exploitation forestière

L’annonce du ministre RD-congolais de l’Environnement et développement durable, Robert Bopolo, relative à sa volonté de lever le moratoire sur l’attribution de nouvelles concessions forestières en vigueur depuis 2002, a suscité un vif tollé au sein des ONG nationales et internationales défendant l’environnement. Elles estiment dans leur déclaration du 2 mars que la levée de ce moratoire entraînerait un raz-de-marée de dégâts environnementaux, d’abus sociaux et de corruption au sein de la deuxième plus vaste...

En savoir plus »

EXPLOITATION FORESTIERE DANS LE BASSIN DU CONGO

EXPLOITATION FORESTIERE DANS LE BASSIN DU CONGO

Les ONG exigent le désengagement de la France Alors que Paris accueillait du 30 novembre au 11 décembre la Conférence des Nations unies sur le climat, COP 21, des ONG internationales et celles du Bassin du Congo sont montées au créneau pour faire part de leur opposition à l’exploitation forestière industrielle par la France dans cette région. Elles ont, dans leur déclaration, appelé la France à revoir sa politique d’aide au développement concernant les forêts du...

En savoir plus »

La RD-Congo empoche USD 250 millions pour la préservation de…

La RD-Congo empoche USD 250 millions pour la préservation de sa forêt

Clôturés depuis le vendredi 11 décembre dernier, les travaux de la 21ème Conférence des parties -COP 21-, effectués à Paris, ont connu un épilogue heureux pour la RD-Congo qui s’en sort avec d’USD 250 millions, sur l’USD 1 milliard destinés aux pays du Bassin du Congo pour la préservation de ce patrimoine forestier. Ce don, a expliqué le ministre RD-congolais des Finances, Henri Yav Mulang, la RD-Congo se le tire pour avoir amorcé sa participation...

En savoir plus »

La FAO discute de l’investissement dans le secteur forestier

La FAO discute de l’investissement dans le secteur forestier

14ème Congrès forestier mondial sera organisé, du 7 au 11 septembre 2015 en Afrique du Sud, sous le thème «Forêts et population : Investissement dans le développement du future». Ces assises se pencheront sur la manière d’exploiter durablement l’une des ressources de la planète, les forêts, à travers des activités génératrices de revenus, la création d’emploi et équité, le lien existant entre les forêts et les changements climatique, la conservation de la biodiversité et la gestion...

En savoir plus »

TOSI MPANU MPANU COGITE SUR LA VALEUR REELLE DE LA FORET RD-…

TOSI MPANU MPANU COGITE SUR LA VALEUR REELLE DE LA FORET RD-CONGOLAISE

Plus de la moitié de la population RD-congolaise vit essentiellement de ressources produites par sa forêt qui couvre à elle seule plus de 40% de son territoire. Le gouvernement de la RD-Congo et bien d’autres ONG ont mis en place des projets pour protéger cette forêt qui a rôle important dans le maintien de l’équilibre climatique dans le monde. Combien vaut cette forêt? Combien pourrait gagner l’ex-Zaïre pour ses efforts de réduction de GES? Tosi...

En savoir plus »

LUTTE CONTRE LE COMMERCE ILLICITE DU BOIS

LUTTE CONTRE LE COMMERCE ILLICITE DU BOIS

WWF s’allie avec la commune de la N’Sele et le Parquet de Kinkole Les forêts RD-congolaise sont saignées à blanc. Des experts estiment à moins de 10% la superficie d’exploitation forestière active indépendamment vérifiée légale et/ou durable. En d’autres termes, le commerce illégal du bois s’y porte bien. Et ce, en toute impunité. L’ONG internationale Wold Wide Found (WWF), à travers la Coalition nationale contre l’exploitation illégale du bois (CNCEIB), est en première ligne pour y...

En savoir plus »

Le secteur forestier : Le gouvernement de la RD-Congo qualif…

Le secteur forestier : Le gouvernement de la RD-Congo qualifie de tronqué le rapport de Global Witness

Global Witness ne parle que «des trains qui sont en retard» et jamais de l’immense majorité de «ceux qui partent à l’heure». C’est en ce terme que le ministère RD-congolais de l’EDD fustige le nouveau rapport du GW. Global Witness - GW - a tout faux. Dans  un rapport publié récemment, « cette ONG cherche clairement à instaurer un boycott des bois RD-congolais, sous des prétextes fallacieux. Elle s’en prend délibérément aux compagnies forestières détentrices de...

En savoir plus »

Greenpeace s’en va-t’en guerre contre COTREFOR

Greenpeace s’en va-t’en guerre contre COTREFOR

Dans un nouveau rapport, l’ONG appelle au boycott mondial du bois de la société forestière COTREFOR basée en RD-Congo. Dans la foulée, Bienvenu Liyota, ministre RD-congolais de l’Environnement et Développement Durable, contre-attaque et précise. Le nouveau rapport de l’ONG Greenpeace, intitulé « Exporter le chaos: l'impact local et international de l'exploitation forestière illégale en RDC » ne connait pas les demi-mesures. Sa conclusion est sans ambages : la Compagnie de transport et d’exploitation forestière -COTREFOR-, société...

En savoir plus »

“ Ebola : l'augmentation des perturbations environnementales…

“ Ebola : l'augmentation des perturbations environnementales a davantage exposé la population ”

La propagation de l'épidémie d'Ebola en Afrique serait liée aux perturbations environnementales, notamment à la déforestation. Explication de Jean-François Guégan, directeur de recherche en écologie des maladies infectieuses à l'Institut de recherche pour le développement (IRD). Actu-environnement : Quel est le lien entre la propagation de l'épidémie d'Ebola et les modifications environnementales engendrées par l'homme ? Jean-François Guegan : Un scénario hautement probable serait que les chauves-souris, un réservoir naturel du virus, auraient quitté leurs habitats perturbés...

En savoir plus »

Coupe illégale de bois par des scieurs de bois artisanaux da…

Coupe illégale de bois par des scieurs de bois artisanaux dans l'Ituri

A deux jours de l’ouverture de la coupe du bois au Katanga, certains exploitants forestiers de la chefferie de Basanga, dans le territoire de Kambove (Katanga) dénoncent l’exploitation illicite du bois rouge à Nkala. Ils ont affirmé, mardi 29 juillet, que ces bois sont déposés dans les entrepôts à Lubumbashi avant d’être expédiés en Asie. Plusieurs autres sources renseignent que l’exploitation illicite de ce bois est exercée depuis janvier 2013 à Nkala, l’une de réserve de...

En savoir plus »

La FAO plaide en faveur d'une exploitation "responsable…

La FAO plaide en faveur d'une exploitation "responsable" des forêts

L’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a plaidé lundi en faveur d’une exploitation « responsable des ressources forestières » dont « dépend une part importante de la population mondiale ». « Une part importante de la population mondiale dépend, à bien des égards, des produits forestiers pour satisfaire ses besoins fondamentaux en énergie, en logement et certains aspects de soins de santé », indique la FAO dans son rapport publié tous les deux ans...

En savoir plus »

Le cargo de bois supposé "illégal" bloqué accoste …

Le cargo de bois supposé "illégal" bloqué accoste à La Rochelle

Le cargo battant pavillon britannique bloqué dimanche soir par des militants de Greenpeace l’accusant d’importer du bois illégal du Congo a accosté lundi peu après 11H00 au port de La Rochelle, a constaté un photographe de l’AFP. Le cargo avait tout d’abord dû rebrousser chemin, dimanche en début de soirée, lorsque des militants de Greenpeace embarqués sur trois canots pneumatiques avaient plongé dans le bassin du port de commerce rochelais de La Pallice pour l’empêcher d’accoster...

En savoir plus »

Le Projet Forêts et Conservation de la Nature a tenu ses pro…

Le Projet Forêts et Conservation de la Nature a tenu ses promesses

Sur une terre fertile défrichée partiellement par le gouvernement congolais dans le domaine de la préservation des forêts, conservation de la nature et encadrement des populations autochtones, la Banque mondiale a investi depuis avril 2009 et compte le faire jusque en 2015, et dans plusieurs petits projets, un financement de 70 millions de dollars, don de l’IDA et de 6 millions de dollars de FEM. A l’occasion de la Journée porte ouverte organisée par l’Unité...

En savoir plus »

Bassin du Congo: L'AFD accorde 2,7 millions d'Euro d'appui a…

Bassin du Congo: L'AFD accorde 2,7 millions d'Euro d'appui au développement durable de la forêt

Une convention pour l'appui aux sociétés forestières d'Afrique centrale a été signée vendredi à Brazzaville au Congo, entre la banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) et l'agence française de développement (AFD). D'une valeur de 2,7 millions d'euro, cette convention est destinée à encourager les établissements bancaires des six Etats de la communauté économiques monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) et de la République démocratique du Congo (RDC) à appuyer le financement des projets de...

En savoir plus »

Amazonie : plus de 390 milliards d’arbres

Amazonie : plus de 390 milliards d’arbres

La forêt amazonienne compte plus de 390 milliards d’arbres. Cette population totale regroupe plus de 16 000 espèces différentes, cependant la moitié des arbres de cette forêt tropicale appartiennent à 227 espèces différentes. Il est donc possible de qualifier ces espèces d’hyper dominantes. Il s’agit surtout de palmiers (notamment Euterpe oleracea, également appelé açaï, espèce emblématique de l’Amazonie utilisée dans l’agroalimentaire et consommée sous forme de boisson énergétique) des Myristicaceae (famille du muscadier) et des...

En savoir plus »

Equateur: les exploitants du bois accusés de violer la règle…

Equateur: les exploitants du bois accusés de violer la règlementation forestière

Le Réseau Ressources Naturelles (RRN) accuse les exploitants industriels et artisanaux du bois de violer la réglementation en la matière, dans a province de l’Equateur. Cette organisation environnementale a formulé ces accusations, samedi 5 octobre, au cours de l’évaluation trimestrielle du secteur du bois, à Mbandaka, chef-lieu de l’Equateur. Selon ce réseau, les clauses sociales proposées par les exploitants industriels ne sont pas conformes au modèle institué par le gouvernement congolais. La plupart de ces exploitants...

En savoir plus »

Le Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Fo…

Le Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) délivre son premier bilan

Du 31 juillet au 1er aout 2013 à Yaoundé au Cameroun s’est ténue la 1ère réunion du comité de décision et d’orientation (CDO) du Programme PPECF dont le rôle essentiel est de définir les orientations relatives à la gestion du programme PPECF et veiller à sa bonne performance. Cette importante rencontre à connu la participation d’une dizaine personnes,  représentants, des institutions étatiques comme la Direction des forêts de la République du Cameroun, la Direction générale de...

En savoir plus »

Banque Africaine de Développement : La République Démocratiq…

Banque Africaine de Développement : La République Démocratique du Congo décroche 21,5 millions USD pour transformer ses vastes forêtsv

La République Démocratique du Congo (RDC) a obtenu une subvention de 21,5 millions USD de la part de Climate Investment Funds (CIF) pour engager la gestion durable de son secteur forestier qui revêt une importance capitale  afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et améliorer la gouvernance forestière. Le Projet REDD+ Intégré dans les Bassins de Mbuji/Kanangani (PIREDD/MBKISS)  va mettre en œuvre une série d’initiatives pilotes dans le but de réduire...

En savoir plus »
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Prev Next

Réseaux Sociaux :

Copyright © 2017 - Congo Green Citizen. Tous droits réservés
Developped by IT Group